• De la NSA à la Stasi,l'insoupçonnable sergent Carney

    Un soir d’avril 1983, un jeune militaire américain en poste à Berlin-Ouest, Jeffrey Carney, demande l’asile à Berlin-Est. Il revient sur son histoire rocambolesque.

     

    De la NSA à la Stasi,l'insoupçonnable sergent Carney

     Le soir du 22 avril 1983, à Berlin-Ouest, un homme  se rend à Checkpoint Charlie.

    Jeffrey Carney est américain et travaille à la NSA, l’agence de renseignements . En 1983, le secret de l’existence de la NSA est encore bien gardé.

    De la NSA à la Stasi,l'insoupçonnable sergent Carney

     

    De la NSA à la Stasi,l'insoupçonnable sergent Carney

    Et sur les hauteurs de Berlin-Ouest, les membres de ce service ont pour mission d’écouter les communications des aviations du pacte de Varsovie. Les attributions du 6912ème groupe de sécurité électronique (690ème escadre de la sécurité électronique). Jeffrey Carney, lui, est affecté plus précisément à l’espionnage de l’armée de l’air est-allemande.

    De la NSA à la Stasi,l'insoupçonnable sergent Carney

    Dans un premier temps, son travail contente ses supérieurs. Mais cela ne dure pas.

    De la NSA à la Stasi,l'insoupçonnable sergent Carney

     

     

    Photo:COL Lewis M. Chapman, commandant du 6912ème groupe de sécurité électronique (ESG), et COL Vernon L. Frye, commandant du 7350e groupe de base aérienne, escortent le général sur le site de Marienfelde 30/07/1980

    Le jeune homme s’ennuie et manque de reconnaissance.Son patriotisme et sa ferveur pour Reagan ont décliné. Ses rapports avec la hiérarchie militaire se dégradent. Ses expériences personnelles au cours de l' exercice OTAN Able Archer 83 ont renforcé sa détermination à éviter un conflit nucléaire.les actions irréfléchies des Etats-Unis ont placé les relations avec l'Union soviétique au bord d'une guerre pendant les exercices militaires Able Archer 83, consacrés au début d'un conflit nucléaire.

    Le scénario des exercices américains Able Archer 83, organisés dans le cadre des manœuvres d'automne traditionnelles de l'Otan, comprenait plusieurs provocations importantes que l'URSS aurait pu prendre pour la préparation d'une frappe nucléaire réelle. Pendant les exercices, des bombardiers américains munis de maquettes de bombes nucléaires ont survolé l'Europe.

    Par ailleurs, l'Otan a pour la première fois porté l'état d'alerte de ses troupes au niveau maximal DEFCON 1 ("blanc", ou "guerre nucléaire imminente"), alors que le niveau précédent, DEFCON 2 ("rouge"), n'a été décrété que pendant la crise des missiles de Cuba et l'opération Tempête du désert en Irak. Le niveau d'alerte DEFCON 1 a été simulé, mais les autorités soviétiques avaient des raisons de s'inquiéter, puisque l'Otan avait utilisé de nouveaux codes de communication et imposé un silence radio.

     

    C’est cet ensemble de facteurs  qui conduisent Jeffrey Carney à chercher son avenir de l’autre coté du rideau de fer. Le 22 avril 1983,  après une nuit d’interrogatoire par la  Stasi, il est renvoyé à l’Ouest et reprend le chemin de son bureau. Il  devient un espion d’une efficacité inouïe. Et en octobre 1985, après maintes péripéties, le voilà doté d’une nouvelle identité : désormais, il est citoyen est-allemand et s’appelle Jens Karney. Mais son passé américain le rattrapera après la chute du mur, dans des conditions rocambolesques… Un documentaire passionnant, construit sur le témoignage de l’intéressé et ceux d’anciens officiers de la CIA et de la Stasi.

     

     

    Grâce au témoignage de Carney lui-même, ce film restitue l'itinéraire d'une vie qui ne va cesser de basculer. Dans un premier temps, la nouvelle "taupe" est renvoyée à Berlin-Ouest avec la mission de transmettre les secrets de la NSA. Puis, muté aux États-Unis  il se réfugie au Mexique, d'où, grâce à un avion affrété par Castro, il regagne la RDA… Devenu citoyen allemand, il est kidnappé par le contre-espionnage américain . Un destin rocambolesque, qui révèle les dessous de l'espionnage entre deux blocs toujours en guerre secrète l'un contre l'autre.

     

    Jeffrey Carney a de nos jours sa page web:

    Contre tous les ennemis

     

     Notes:

    USAFSS / Station ESC Marienfelde

    USAFSS/ESC Station - Marienfelde

    6912 ESG

    Le monde était au seuil d'une guerre nucléaire en 1983

    1983 : l’année où le monde a frôlé l’apocalypse nucléaire

    « Les Cobayes de la CIA,La guerre froide et le projet MK-UltraDe la guerre froide à aujourd'hui,la culture sous influence ... »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :