• En 2017 Bill Gates appelait la communauté internationale à se préparer à une pandémie avec le même sérieux qu’elle se préparait à une attaque nucléaire durant la Guerre froide

     

     

     

     

    En 2017 Bill Gates appelait la communauté internationale à se préparer à une pandémie avec le même sérieux qu’elle se préparait à une attaque nucléaire durant la Guerre froide

    L’OMS évoque maintenant un risque de « pandémie » -, des propos troublants du fondateur de Microsoft refont surface. C'était en 2017 et le milliardaire alertait la communauté internationale d’une « probable » catastrophe à l’échelle planétaire, qui laisserait derrière elle des dizaines de millions de morts.

     

    Pandémie : le mot est employé pour la première fois par l’Organisation mondiale de la santé ce lundi. Sur fond de dégringolade des marchés financiers inquiets pour l’économie mondiale, l’épidémie de coronavirus – ou COVID-19 – est jugée « très préoccupante » par l’OMS. De nouveaux cas ont encore été observés en Italie, en Corée du Sud et en Iran. Elle a cependant observé un déclin en Chine, pays d’origine de la maladie, depuis début février. Il y a trois ans presque jour pour jour, Bill Gates alertait déjà sur les risques d’une pandémie mondiale devant la Conférence de sécurité de Munich.

     

    Le milliardaire prenait notamment l’exemple de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014-2015 ou de la grippe espagnole de 1918, avant d’évoquer l’invention possible d’un virus à des fins « terroristes », et jugé « probable » une catastrophe de ce type à l’échelle du globe.

    « Se préparer aux pandémies avec le même sérieux que pour les guerres »

     

    « Qu’il apparaisse dans la nature ou dans les mains d’un terroriste, les épidémiologistes disent qu’un pathogène transmis dans l’air et se propageant rapidement peut tuer 30 millions de personnes en moins d’un an », expliquait-il. « Et c’est assez probable que le monde aura à vivre une telle épidémie dans les 10 à 15 ans à venir, c’est pourquoi nous nous mettons en danger en ignorant le lien entre sécurité sanitaire et sécurité internationale ».

     

     

    Le mécène lançait alors un appel aux États du monde entier à investir dans la recherche pour développer des technologies capables de créer des vaccins en quelques mois. Et appelait la communauté internationale à se préparer à une pandémie avec le même sérieux qu’elle se préparait à une attaque nucléaire durant la Guerre froide. « Le coût global de la préparation à une pandémie est estimé à 3,4 milliards de dollars par an. La perte annuelle qu’une pandémie provoquerait pourrait atteindre 570 milliards », affirmait-il. 

    Rebelotte en 2018, lors d’un événement organisé par la Massachusetts Medical Society, où Gates avertissait sur la nécessité du monde « à se préparer aux pandémies avec le même sérieux que pour les guerres ».

     

    «Nous arrivons sur le centenaire de la grippe pandémique de 1918», a déclaré Bill Gates à Business Insider. «Nous avons heureusement été épargné de telles pandémies pendant ces 100 dernières années, mais il est inévitable qu'une éruption pandémique de virulence égale apparaisse».

    Notes:

    En 2017, un Bill Gates prophétique annonçait une pandémie mondiale

     

    Epidémiologie : pour Bill Gates, la prochaine pandémie mondiale aura bientôt lieu

    « Corona virus ,les fondations bancales de la mondialisationCoronavirus: le mal serait bénin dans 80% des cas »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :