• Evasion fiscale,100 milliards d'euros envolés chaque années

    L’impôt sur le revenu ne représente que 21,5% des recettes fiscales de l’État (source : LegiFiscal.fr), tandis que les impôts indirects comme la TVA, les taxes sur l’essence et les autres énergies fossiles, sur le tabac etc augmentent sans cesse.

    Photo:

    A Tours, jusqu'à 500 gilets jaunes contre l'évasion fiscale

    Les Gilets jaunes ont remis sur le devant de la scène l’injustice fiscale et les problématiques de redistribution. En cause,“les riches qui ont fait sécession ces dernières années en France comme ailleurs dans le monde”.

     

    La fiscalité en France est injuste et de moins en moins progressive. Cette expression si forte d'injustice fiscale, est bien relayée par les Gilets jaunes .  Le poids des impôts progressifs est de plus en plus faible, à l’image de l’impôt sur le revenu qui ne représente que 21,5% des recettes fiscales de l’État (source : LegiFiscal.fr), tandis que celui des impôts indirects comme la TVA, les taxes sur l’essence et les autres énergies fossiles, sur le tabac etc., augmentent sans cesse. L’explication tient notamment au fait que “les riches ont fait sécession ces dernières années en France comme ailleurs dans le monde”.Un processus protéiforme s’est mis en place depuis une trentaine d’années, creusant un fossé de plus en plus béant entre la partie supérieure de la société et le reste de la population.

    Il s'agit d'un séparatisme social de la frange supérieure de la société qui n'assume pas ses responsabilités et conduit à l'érosion des rapports et des interactions avec le reste de la population.   De manière plus ou moins consciente et plus ou moins volontaire, les membres de la classe supérieure se sont progressivement coupés du reste de la population et ont construit un entre-soi confortable.:Sécession des riches ? Ou comment les élites se sont coupées du reste de la population

     

    Le gouvernement n’a rien fait pour combattre l’évasion fiscale. “Depuis deux ans, il n’y a aucun plan massif de lutte contre les scandaleuses stratégies d’évasion et d’optimisation fiscales”.  Terra Nova ou encore ;France Stratégie ces institutions ont  conseillé au gouvernement de “taxer le capital immobilier, c’est-à-dire la rente foncière qui pèse aussi sur les investissements des entreprises”. Sans succès.

     

     “Réduire certains prélèvements pour réintroduire de la justice fiscale”. Pour cela, il existe “un certain nombre de revenus du patrimoine et le patrimoine lui-même, dont la fiscalité offre beaucoup de marges de manoeuvre pour favoriser la justice fiscale” .

    Le gros problème de la France, et qui était jusqu’ici sa force, c’est sa classe moyenne qui s’est appauvrie.” La hausse de la CSG “a été une grande erreur, car d’un point de vue macroéconomique, la pression fiscale n’a pas baissé, d’où le ras-le-bol fiscal qui est justifié pour tous aujourd’hui”. 

     

    Aujourd'hui, l'évasion fiscale, c'est 100 milliards d'euros, chaque année pour la France. 100 milliards d'euros, c'est plus que le budget de l'Education nationale. Le déficit budgétaire français, c'est 83 milliards d'euros. 

    On vit depuis  quinze ans sous le régime de politiques d'austérité. On nous dit "il n'y a plus d'argent dans les caisses, il faut se serrer la ceinture", et le grand débat national  stipule noir sur blanc que l'alternative c'est soit augmenter les impôts, soit baisser les services publics. Il y a une alternative, rétablire la justice fiscale.

     

    Notes:

    ON A FAIT DES CADEAUX FISCAUX AUX PLUS RICHES CES 40 DERNIÈRES ANNÉES

    En France, l'évasion fiscale c'est 100 milliards d'euros par an

    « "On trompe les français"selon B.Le MairePouvoir d’achat,le renoncement comme mode d’existence »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :