• Trident Juncture 2018

    Trident Juncture est l’exercice de l’Otan le plus massif depuis la fin de la Guerre Froide.

    La planification de cet exercice fut décidée en 2012, lors du sommet de Chicago..

    3.000 militaires français sont mobilisés pour le plus important exercice de l’Otan depuis la Guerre Froide .

    Les forces françaises, leur contribution est importante. L’État-major des armées a indiqué que 3.000 militaires participeront à Trident Juncture 2018. Seront ainsi engagés un groupement tactique interarmes [GTIA] armé par le 3e Régiment d’Infanterie de Marine [RIMa], un groupe de commandos de montage de la 27e Brigade d’Infanterie de Montagne [BIM], un groupement terrestre embarqué du 126e Régiment d’Infanterie [RI], une compagnie du 19e Régiment du Génie, un escadron NRBC [nucléaire, radiologique, biologique, chimique] du 2e Régiment de Dragons [RD], un détachement médical et des moyens du Service des essences des armées [SEA].
    S’agissant du volet maritime, la Marine nationale déploiera le Bâtiment de projection et de commandement [BPC] Dixmude, la Frégate multimissions [FREMM] « Bretagne », la frégate anti-sous-marine « Latouche-Tréville », le Bâtiment de commandement et de ravitaillement « Somme » et un avion de patrouille maritime Atlantique 2. Quatre Mirage 2000C de l’escadron de chasse 2/5 Île-de-France complèteront ce dispositif.

    À noter que les États-Unis vont « mettre le paquet », avec le déploiement annoncé du groupe aéronaval constitué autour du porte-avions nucléaire USS Harry S. Truman. Ce navire peut mettre en oeuvre 68 avions et hélicoptères. À lui seul, il représentera 14% des effectifs engagés dans l’exercice Trident Juncture.

    45.000 militaires, 10.000 véhicules, 150 aéronefs et 70 navires seront mobilisés sous la direction de l’amiral américain James G. Foggo, le chef du Commandement allié des forces interarmées de Naples. L’objectif sera de certifier les trois composantes qui prendront l’alerte de la Force de réaction rapide de l’Otan (NATO Response Force – NRF) en 2019.
    L’Otan est une alliance défensive. Nous ne cherchons pas l’affrontement...
    l’Otan a invité l’état-major russe à envoyer des représentants en Norvège pour assister à Trident Juncture 2018.
    « Je m’attends vraiment à ce qu’ils veuillent venir. C’est dans leur intérêt de venir voir ce que nous faisons », a expliqué l’amiral Foggo, le 5 octobre. « Ils apprendront des choses. Je veux qu’ils soient là-bas pour voir à quel point les [alliés et partenaires de l’Otan] travaillent ensemble », a-t-il continué. « Un message fortement dissuasif sera envoyé »

    Découvrez aussi 
    Couacs et fausses notes aux manoeuvres géantes de l'Otan..
    Difficile de mettre en musique la communication autour de Trident Juncture 18, le plus vaste exercice militaire de l'Otan depuis la Guerre froide, qui réunit quelque 50.000 soldats, 65 navires et 250 aéronefs de 31 pays rassemblés en Norvège.

    Notes:

    https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/couacs-et-fausses-notes-aux-manoeuvres-geantes-de-l-otan-39adb16108b07387372e625d8220f280

    https://otan.delegfrance.org/Participation-de-la-France-a-l-exercice-Trident-Juncture-2018-25-octobre-au-7?fbclid=IwAR13Qwwy6sAmnI56mSWA91mDJpEJ1IiEprW9KFdYjOVfGwoYI-eyVQFFwuE

     

    « salaire minimum en Slovaquie: 480 eurosMerkel un bilan en millions!De pauvres... »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :