• Une justification du passeport vaccinal est caduque

     

     

    Une justification du passeport vaccinal est caduque

     

    À la mi-août, une étude des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) du gouvernement américain a montré qu’il y avait autant de virus dans le nez de personnes vaccinées infectées par le Delta que dans celui de personnes non vaccinées.

     

     

    L’étude britannique prépubliée le 24 août a montré la même chose.

     

    Le tableau de l’étude publiée le 30 août sur le site de prépublication MedRxiv est clair : après une baisse immédiatement après la vaccination, le risque d’infection recommence à augmenter trois ou quatre mois plus tard.

     

    « J’étais extrêmement surpris, parce qu’on a le sentiment d’être extrêmement à l’abri de la contamination lorsqu’on est vacciné »

     Aujourd’hui, huit jours après le début de ses symptômes, il se porte beaucoup mieux. « J’ai une légère congestion, mais c’est tout »

     

    Le samedi 28 août dernier, Maxime-Andrea Brinon ne se sentait pas bien. « J’avais des frissons, mais cette journée-là, il y avait une grosse baisse de température [à l’extérieur], alors je ne me suis pas trop posé de questions », se remémore-t-il.

    Deux jours plus tard, M. Brinon avait de la congestion nasale et perdu l’odorat. Le lendemain, il est allé subir un test de dépistage. Le résultat a été positif.

    M. Brinon avait pourtant reçu sa première dose de vaccin au début du mois de mai et sa deuxième en juin. « J’étais extrêmement surpris, parce qu’on a le sentiment d’être extrêmement à l’abri de la contamination lorsqu’on est vacciné », a-t-il affirmé.

    La semaine dernière, M. Brinon a fait de la fièvre. Il avait également des courbatures, de la fatigue extrême, de la congestion nasale et des frissons.

    Par l’instauration d’un pass sanitaire la liberté se retrouve dès lors qu’il sera nécessaire de justifier de son état de santé pour toutes les activités de la vie courante.

    Les citoyens qui n’accepteront pas de justifier de leur état de santé, qu’ils soient vaccinés ou non, se trouveront privés du droit d’entreprendre, de travailler, de la liberté d’aller et venir ou encore du droit au respect de la vie privée et familiale.

     

    Faire ses courses, aller à la salle de sport ou au cinéma nécessitera une véritable organisation pour toute personne non vaccinée.

    La liberté pour ces derniers sera, en réalité, théorique et illusoire.

     

     

     

     

    Que l’on soit vacciné ou non, la liberté n’est plus naturelle. Elle est conditionnelle, ce qui apparaît incompatible avec un état démocratique.

     

    Notes:

    L’efficacité du vaccin sous la loupe

    Doublement vaccinés et infectés

    A Toulouse, pourtant doublement vaccinés, des résidents d'Ehpad attrapent le Covid-19

    [TRIBUNE] L’ILLÉGALITÉ MANIFESTE D’UN PASS SANITAIRE ÉLARGI

     

    « Angela Merkel part en retraite, que retenir de son bilan en Allemagne?
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :